Rougeurs sur les jambes

Epilation laser

Au niveau des membres inférieurs, sous la peau, se trouvent de minuscules veinules dont le diamètre est inférieur à 0.1 mm ; en temps normal, celles-ci sont donc invisibles à l’œil nu.

Mais chez certaines personnes, la circulation veineuse de retour vers le cœur s’effectue mal et le sang reflue vers le bas. Résultat : les micro vaisseaux se dilatent, prennent l’aspect de minuscules « cheveux » rouges, bleus ou violets et deviennent bien visibles. Ces rougeurs sur les jambes sont appelées par les Médecins : varicosités ou télangiectasies des jambes.

Les varicosités sur les jambes : signes et causes

Tout comme les varices, les varicosités ne sont donc pas simplement une gêne esthétique mais peuvent être le signe d’un problème veineux au même titre que les lourdeurs ou les crampes dans les jambes.  Bien que plus superficielles et plus petites que les varices, ces rougeurs sur les jambes doivent donc faire l’objet de contrôles afin d’établir un « état des lieux » et être traitées le cas échéant.

De fait, les télangiectasies (caractérisées par une rougeur sur les jambes) sont dues à des problèmes de circulation veineuse.

Mais des facteurs aggravants existent, en particulier les changements hormonaux chez les femmes (grossesse, ménopause), les brusques changements de température ou les stations debout prolongées… Autant de situations qui peuvent favoriser l’apparition d’une rougeur sur les jambes.

Les traitements appropriés

Les rougeurs aux jambes se traitent de différentes façons et un Echo-Doppler est bien souvent recommandé par le médecin pour établir un bilan du réseau veineux des jambes. Signe d’insuffisance veineuse, les varicosités peuvent être traitées de 2 façons.

– la sclérothérapie est couramment utilisée en cas de télangiectasie des jambes. Pratiquée par un médecin, elle consiste à bloquer l’irrigation des petits vaisseaux sanguins grâce à l’injection d’un produit sclérosant à l‘aide de très fines aiguilles.

– le laser complète la sclérothérapie pour diminuer la rougeur des jambes quand le diamètre du vaisseau ne permet plus le recours à l’aiguille. Plus ou moins profond, selon la couleur des varicosités, le rayon cible les très fines varicosités appelées aussi « cheveux d’ange ».

Les contre-indications au laser

Les télangiectasies des jambes ne peuvent pas être traitée au laser chez les femmes enceintes, chez les personnes qui se sont exposées au soleil jusqu’à un mois avant l’intervention et chez les personnes prenant un anticoagulant ou un photosensibilisant.

Il est dans tous les cas conseillé de ne pas intervenir sur la télangiectasie des jambes en période estivale et par fortes chaleurs.