Epilation laser

Longueur d’onde et fréquence

Pourquoi parler de longueur d’onde ?
Parce qu’un LASER ( light amplification by stimulated emission of radiation) est précisément un faisceau de lumières parallèles émises sur une seule longueur d’onde dans une unique direction.
 
Quest-ce qu’une longueur d’onde ?
  • Imaginez une succession de vagues…
    La longueur d’onde est la distance qui sépare 2 vagues successives, à leur creux ou leur maxima. Elle se mesure en nanomètres.
  • Imaginez aussi que sur l’eau, un bouchon flotte…
    Le passage de la vague va le faire monter ou descendre alternativement.
    Le nombre d’allers-retours qu’il fait pendant une seconde s’appelle la fréquence. Très logiquement, plus les allers-retours sont rapides, plus la fréquence est grande.
    La fréquence s’exprime en Hertz.
Fréquence et longueurs d’onde sont liées.
La longueur d’onde étant la distance entre 2 creux ou 2 bosses, plus la longueur d’onde est petite, plus la succession de creux ou bosses est rapide en un point, donc plus la fréquence est élevée.

En optique, donc pour la lumière, une fréquence correspond à une couleur : les fréquences les plus basses du visible (donc les longueurs d’onde les plus grandes) correspondent au rouge, tandis que les fréquences les plus hautes (donc les longueurs d’onde les plus petites) correspondent au violet.

Entre les deux, on trouve ce que l’on appelle le spectre du visible : un arc-en-ciel. Les rayonnements de fréquence inférieurs au rouge sont les infrarouges, et les rayonnements de fréquence supérieurs au violet sont les ultraviolets.
En général, pour la lumière, on utilise surtout les longueurs d’onde.
Dans une onde quelconque, en fait, il n’y a pas en général qu’une seule fréquence présente, autrement dit dans la lumière il y a plusieurs couleurs . A noter que l’oeil humain est capable de voir les rayonnements dont la longueur d’onde est comprise entre 380 et 780 nm.

Dernière précision, le faisceau laser étant constitué par les lumières parallèles allant dans une unique direction, leur divergence est quasiment nulle, ce qui explique pourquoi les puissances délivrées par un laser sont très intenses.