laser1er

De nombreuses publicités alléchantes vantent une épilation définitive de tous les poils en 3 ou 4 séances ! Mais elles ont avant tout un but commercial et cachent une partie de la réalité ! Soyons clairs : l’Ordre National des Médecins refuse le terme d’épilation définitive et lui préfère celui d’épilation progressive ou durable car il n’existe pas encore une génération entière de Patient(e)s épilé(e)s au laser pour obtenir des chiffres définitifs ! 

L’épilation laser en France remonte à 1997,  et l’expérience acquise a permis de constituer un historique de référence.

Chez les femmes, en épilation laser des résultats très satisfaisants signifient 80 à 90% de non repousse en moyenne dans la zone traitée 1 an après la fin du traitement principal.

  1. Les poils épais et foncés (aisselles – maillot- 1/2 jambes) sont détruits en 5 à 6 séances  en moyenne.
  2. Les poils fins et clairs ( mais pas les poils blonds) sont éliminés en 6 à 10 séances environ.
  3. Une séance annuelle d’entretien peut être nécessaire pour les poils récalcitrants.
  4. Les cas d’hyperandrogénie ou d’hirsutisme peuvent bien sûr être traités avec succès au laser mais ils requièrent plus de séances que la moyenne et le déséquilibre hormonal doit être corrigé par un endocrinologue parallèlement à l’épilation laser.
  5. Il est nécessaire de souligner qu’une épilation laser ne peut détruire que les poils existants. De nouveaux poils consécutifs à un bouleversement hormonal normal (puberté, grossesse, ménopause..) peuvent survenir au cours de la vie sans que le traitement laser suivi auparavant puisse être incriminé.

Chez les hommes, du fait de la testostérone et du nombre plus limité de Patients référents, il est difficile d’établir des moyennes mais l’expérience démontre que le nombre de séances nécessaires est supérieur aux moyennes féminines et que l’intervalle entre 2 séances est plus court.

Il faut également prendre en compte le fait que la maturité « pilaire » chez les hommes se situe aux environs de 30 ans, ce qui signifie que de nouveaux poils poussent jusqu’à cet âge. Il n’est donc pas possible d’atteindre le « zéro poil » avant la trentaine  quelle que soit la zone traitée !

Pour les hommes qui souhaitent obtenir un résultat de ‘zéro poil’, le bon respect du protocole laser est indispensable. Il est certain que l’implication du Patient dans le traitement ne peut qu’amplifier le professionalisme du Médecin.

Sans oublier que certains hommes souhaitent venir seulement avant leurs vacances pour se sentir impeccables à la plage tandis que d’autres recherchent un simple éclaircissement ou juste une correction de leur pilosité !