Rougeurs du Visage

Rougeurs du visage et traitement laser de la couperose dans le 92

 

Le Centre Laser de Neuilly fait disparaitre les lésions disgracieuses du visage – nommées couperose ou érythrose – par le biais d’un traitement laser de la couperose dans le 92, plus précisément à Neuilly-sur-Seine. Mais de quelles lésions s’agit-il et comment surviennent-elles ?

Les lésions vasculaires ou « télangiectasies » sont des dilatations (ectasies) de la partie terminale (télé) de petits vaisseaux sanguins (angio). Ce terme s’applique aussi bien aux lésions du visage qu’aux lésions des jambes. On considère deux formes distinctes de télangiectasies : l’érythrose et la couperose.

Erythrose

L’érythrose est une rougeur diffuse du visage sans vaisseaux sanguins apparents, à la différence de la couperose. Elle survient souvent par poussées en rapport avec des émotions mal contrôlées.

Chronologiquement, l’apparition de l’érythrose précède celle de la couperose.
Provoquée par une mauvaise circulation sanguine qui dilate les vaisseaux sanguins, elle peut être soit transitoire soit permanente et s’accompagne souvent de bouffées de chaleur.

Couperose

La couperose est une dilatation permanente des petites veines du visage, qui se caractérise par la présence visible de petits vaisseaux sanguins ; ces télangiectasies peuvent être de couleur rouge, bleue ou violette.

La couperose est localisée souvent sur les joues ou le nez, et parfois sur le menton ou le front.
C’est une affection cutanée qui touche environ 40 millions de personnes dans le monde, celles-ci étant essentiellement originaires de l’Europe du Nord (teint très clair). Alors que les femmes sont les plus touchées en nombre, les formes les plus aigües de la couperose se rencontrent cependant chez les hommes.

Si l’origine de la couperose n’est pas connue, les facteurs aggravants en revanche le sont : pour les plus répandus, il s’agit de l’exposition aux grands froids ou fortes chaleurs, du stress et de la prise d’alcool.

L’érythrocouperose correspond à une situation intermédiaire entre l’érythrose et la couperose c’est-à-dire que la présence de télangiectasies bien visibles est associée à une rougeur du visage.