Vous êtes ici :
Laser 1er » Injection

Injection

POURQUOI RECOURIR AUX INJECTIONS ?

Les signes de l’âge s’installent progressivement selon une chronologie allant du haut vers le bas du visage. Pour autant, sa perception est très variable. Certaines trentenaires consultent par prévention, quand des quadras ou plus ne supportent plus leur visage qui n’est plus en adéquation avec leur mental.

A tout âge, on voit des femmes ou des hommes venir pour un premier traitement. Ce qui les gêne ? « 80 % se plaignent d’une expression négative : fatigue, tristesse, sévérité ou anxiété. En effet, dans un visage, il y a toujours une zone de fragilité prioritaire.

En médecine esthétique, pour toutes celles et ceux qui ne veulent pas passer par la case «  chirurgie »  ou en reculer l’échéance, les injections de produits de plus en plus sûrs, avec des techniques de plus en plus sophistiquées, sont une excellente alternative.

 

Les Médecins injectent soit du Botox soit de l’acide hyaluronique qui ont 3 différences essentielles :

Leur nature : le Botox est une protéine naturelle qui a pour but de paralyser des nerfs moteurs tandis que l’acide hyaluronique est une substance de synthèse biodégradable fluide (non réticulée) ou dense (réticulée) qui se mélange avec l’eau du derme et augmente les volumes.

Leur cible : le Botox est injecté dans un muscle et l’acide hyaluronique est injecté dans les cellules du derme.

Leurs effets : le Botox met plusieurs jours à agir et son effet dure jusqu’à six mois voire plus grâce à la répétition des injections. L’effet complet de l’acide hyaluronique se constate après 10 jours maximum et dure jusqu’à 2 ans.

Le traitement à l’acide hyaluronique

Comme pour tous les traitements par abrasion ou injection, une consultation préalable est proposée afin que Médecin écoute le (la) Patient(e). Puis le Médecin propose les solutions idoines et fournit toutes les informations nécessaires sur le déroulement des séances, les effets, les précautions et les risques du traitement ainsi que le tarif. Avant et après tout traitement, des photos sont prises dans un but de suivi. Les corrections les plus fréquemment effectuées peuvent être réparties en quatre catégories :
  • Sillons : sillons naso-géniens (de l’aile du nez au coin de la bouche), plis d’amertume (du coin de la bouche, de part et d’autre du menton), sillon labio-mentonnier…
  • Rides et ridules : front, « rides du lion » (entre les sourcils), « patte d’oie » (au coin des yeux), joues, menton, «plissé soleil» autour de la bouche.
  • Lèvres : redessiner l’ourlet (contour), les épaissir si elles sont trop fines, ou les rendre plus pulpeuses.
  • Dépressions (creux) ou manques de volume : pommettes, menton, contour mandibulaire, joues, nez, séquelles cicatricielles (acné, varicelle, traumatisme…)
  Habituellement, ces imperfections ne disparaîtront pas complètement mais seront considérablement atténuées par les injections.   Certaines altérations répondent d’ailleurs beaucoup mieux au traitement que d’autres plus délicates à gérer. De même, la pérennité de la correction est extrêmement variable selon les produits et les patient(e)s, mais dans la plupart des cas la correction n’est que temporaire et le traitement devra être renouvelé pour entretenir le résultat.   Les injections, pratiquées aussi bien chez la femme que chez l’homme, peuvent être effectuées dès 30-35 ans. Toutefois, elles sont parfois réalisées beaucoup plus précocement, lorsque les imperfections sont constitutionnelles ou héréditaires et non pas liées à l’âge (lèvres, pommettes…).   Le principe de base est l’injection d’un produit fluide dans l’épaisseur de la peau ou dans l’espace sous-cutané visant à créer un volume de comblement ou d’augmentation.   En fonction du praticien, du nombre de zones à traiter, de l’ampleur des améliorations à apporter, et de la nécessité éventuelle de réaliser une anesthésie, la séance d’injection peut durer de 10 minutes à 1 heure.   En pratique, il existe plusieurs techniques d’injections et chaque médecin adoptera une méthode qui lui est propre et qu’il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats.   Depuis quelques années le recours à des micro-canules mousses (non piquantes) , au lieu d’aiguilles classiques, est privilégié dans certains cas car elles sont présumées moins traumatisantes pour les tissus.   La quantité de produit nécessaire (nombre de seringues) est bien sûr extrêmement variable en fonction de très nombreux paramètres. Il sera évalué le plus précisément possible au préalable et communiqué au Patient avant toute injection.   Dans certains cas, il est préférable d’envisager d’emblée une séance de retouche après quelques jours ou quelques semaines afin d’optimiser le résultat.

Les tarifs du traitement à l’acide hyaluronique 

Les produits de comblement que les Médecins du Centre Laser 1er de Neuilly utilisent proviennent de chez Allergan, leader mondial dans sa gamme Juvéderm :
  • Voluma pour restaurer le volume du visage, rehausser les joues et le   menton et lisser la peau superficielle, pendant une durée allant jusqu’à 2 ans.
  • Volbella pour rehausser la forme ou restaurer le volume des lèvres pendant 1 an environ.
  • Volift pour lisser les rides et rajeunir en douceur l’expression du sourire naturel, les résultats persistant jusqu’à 1 an.
Le tarif varie en fonction du nombre de seringues injectées c’est-à-dire en fonction de l’étendue de la zone traitée.
  • Pour les rides superficielles et les sillons
La première seringue coûte 350 €. Chaque seringue supplémentaire coûte 220 € pour la même zone,  280 € pour une autre zone.
  • Pour la volumétrie du visage et l’augmentation des lèvres
De 1 à 2 seringues, le tarif varie entre 350 € et 550 €. Chaque seringue supplémentaire coûte 280 €.

 

Publié dans injection | Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.